null

Professeur Didier Carrié
Doyen Faculté de Médecine Purpan

En rejoignant les Facultés de médecine,
vous avez manifesté l’intention de
poursuivre des études conduisant à
l’exercice des métiers de la santé.

C’est sciemment que nous utilisons le mot
intention car, vous ne l’ignorez pas, la
première année du premier cycle des
études médicales est une propédeutique
sanctionnée par des épreuves de
classement à l’issue desquelles seuls 20%
environ d’entre vous seront admis dans
les différentes filières (médecine, chirurgie,
dentaire, kinésithérapie, sage-femme).

L’enseignement, au cours de cette
première année, comporte principalement,
si l’on excepte les sciences humaines et
sociales, des matières à caractère
scientifique. Ces connaissances dites
fondamentales sont bien entendu
nécessaires pour l’apprentissage des
disciplines bio-cliniques puis, plus tard,
pour établir un diagnostic et prescrire des
soins.

null
Professeur Elie Serrano
Doyen Faculté de Médecine Rangueil

Toutefois, pour si essentiel que soit votre
niveau scientifique, il ne peut en aucun
cas suffire pour l’exercice de votre futur
métier tant il est indispensable pour un
praticien de posséder les qualités
humaines qui constituent le socle sur
lequel s’appuie le code de déontologie
médicale et qui sont basées sur le respect
de la vie humaine, de la personne, sur des
principes de moralité, de probité et de
dévouement.

Si nous insistons sur l’importance de ces
valeurs morales, c’est parce qu’elles
contribuent, au même titre que la qualité
des soins, à l’honneur de notre profession.
Compte tenu de leurs exigences, nous
vous invitons à aborder ces études en
faisant preuve de détermination, de
courage, de lucidité mais aussi de respect
et de confiance envers vos maîtres.

L’ensemble du corps professoral et nous-
mêmes vous souhaitons bonne chance.